Le stress & le Burn-Out

Le stress survient lorsqu'on doit faire face à des événements, des contraintes que l'on évalue comme dépassant nos ressources, nos capacités et/ou menaçant notre bien-être. Il est le point de départ d'une perturbation de l'équilibre psychique et physique.

 

 

Les 3 phases du stress

 

  1. Phase d'alarme : notre organisme mis en éveil fait tout pour s'adapter.
  2. Phase de résistance : tentative pour face aux effets des agents stresseurs, rassemblement des ressources à disposition.
  3. Phase d'épuisement : si le stress dure longtemps, l'organisme s'épuise. Et divers troubles s'installent.

 

Comme on le voit, au départ, le stress est positif. Un peu stress permet souvent d'être plus performant. Toute fois, avec le temps, les résistance psychiques et physiques s'épuisent. La personne subissant du stress prolongé, à l'impression d'avoir à réaliser des performances dépassant ses capacités. Elle s'épuise et perd confiance en elle-même et tout lui parait de plus en plus difficile !

 

Gestion du stress

 

La gestion du stress est la (ou les) façons dont la personne fait face au stress. Certains comportements et/ou pensées sont efficaces, d'autre - au contraire - néfastes.

 

Comme nous l'avons vu, le stress dépend - essentiellement - de la façon dont on perçoit la situation et de notre réaction en réponse à cette analyse. Or il y a peut-être d'autre façon de percevoir la situation et d'y répondre ?

 

La relaxation permet à la personne en proie à des situations de stress de pouvoir se détendre et réfléchir de façon détendu à la situation. Afin d'apporter une réponse efficace.

 

Le burn-out

 

Aussi appelé syndrome d'épuisement professionnel. Il s'agit d'un stress intense et prolongé en milieu professionnel.

 

Les symptômes présents sont : un manque d'attention, de motivation, de créativité et d'implication au travail. Fatigue physique et psychique, insomnie. irritabilité, impatience.

 

Il touche plus spécifiquement les personnes qui doivent faire face à d'importante responsabilité et un engagement personnel important. Il semblerait que cela ne soit pas tant la charge de travail ou la pénibilité de la tâche qui joue un rôle prépondérant, mais plutôt la non-reconnaissance et la non-valorisation des résultats personnels.

 

Certains types de personnalité sont plus à risques. Notamment les personnes très exigentes quand à leur réussites, leur performance. Liant le succès professionnel avec leur valeur personnelle et donc avec l'estime qu'elles se portent.