L'anxiété et les attaques de panique

Etre anxieux, c'est avoir peur. Peur : de mourir, de tomber malade, de ne pas avoir..., de ne pas pouvoir..., de ne pas savoir, de perdre, d'oublier, etc.

 

Si l'anxiété est surtout un état d'angoisse psychique, elle provoque aussi un malaise physique (gorge nouée, souffle court, transpiration, maux de ventre, maux de tête).

 

C'est un sentiment de danger, de crainte diffuse, pouvant aller de la simple inquiétude à la panique.

 

Et si l'inquiétude est une réponse naturelle dans certaines situations, elle peut devenir excessive et donc devenir inacceptable et totalement disproportionnée.

 

 

Votre anxiété est-elle excessive ?

7 questions pour mesurer votre anxiété.

 

Dans les 2 semaines précédentes, combien de fois vous vous êtes tracasser de :

  1. Se sentir anxieux, à bout.
  2. Incapable de stopper, contrôler les soucis.
  3. Se soucier trop pour différentes choses.
  4. Difficultés à se sentir relaxer.
  5. Être si inquiet qu'il est dur de rester assis calmement.
  6. Être facilement contrarié ou irritable.
  7. Se sentir apeuré comme si quelque chose d'affreux allait arriver.

 

Attribuer la score de : O = pas du tout; 1 = plusieurs jours, 2 = plus de la moitié des jours, 3 = presque tous les jours.
 
Additionné le total de vos points. Si votre score est égale à :
- 0 à 4 : minime
- 5 à 9 : léger
- 10 à 14 : modéré
- 15 à 21 : sévère
 
D'après GAD Scale Robert Spitzer et al. (Arch Inter Med, 2006)

 

 

Les attaques de panique

Les attaques de paniques sont aussi appelées crise anxieuse ou crise de panique.

 

Elles se caractérisent en générale par une extrême anxiété, la peur de mourir ou de devenir fou, des sentiments d'irréalité. Plus, des symptômes corporels tels que : gênes cardio-vasculaires, difficulté à respirer (souffle coupé), troubles digestifs (vomissement, nausées) et des douleurs ou maux de tête.

 

Dans certains cas, les personnes développent aussi de l'agoraphobie. C'est à dire la peur de se trouver dans des lieux d'où il lui serait difficile de trouver de l'aide en cas d'attaque panique.

 

L'apprentissage de la relaxation et du contrôle respiratoire sont, en général, d'une grande aide.

 

Si les crises sont récurrentes une prise en charges thérapeutique est nécessaire. la personne doit apprendre à mieux gérer et supporter son anxiété afin de diminuer les attaques.